headerimg_iris_1.png

 

Encourager les projets de réseaux écologiques

Bandeau _reseau

 

Pourquoi ?

Les agriculteurs sont responsables de l'entretien du quart de la surface de notre pays. Ils ont donc en leurs mains la survie de la plus grande partie des espèces de papillons de Suisse. Par le passé, l'agriculture avait essentiellement un objectif de production alimentaire. Aujourd'hui, il apparaît que les agriculteurs ont aussi un rôle primordial dans le maintien des paysages et de la biodiversité. Les mentalités sont en train d'évoluer et de nombreux agriculteurs sont aujourd'hui fiers de ces différents services rendus à la collectivité. Malgré cela, il existe aujourd'hui, à l'intérieur des terres agricoles, encore trop peu de surfaces qui ont une vraie qualité biologique. La Confédération encourage donc, par le biais des subventions, les agriculteurs qui font un geste pour la nature.

Les agriculteurs sont aujourd'hui obligés, s'ils souhaitent bénéficier des subventions de la Confédération (paiements directs), de maintenir 7% de leur surface agricole en surfaces de compensation écologique (haies, vergers, prairies extensives, jachères florales...). S'ils choisissent d'avoir une part plus grande que 7%, ils toucheront plus d'argent. Si ces surfaces ont une vraie valeur biologique, ils auront droit, en plus, à un bonus. Il leur est également possible de toucher encore plus d'argent en mettant en réseau les différentes surfaces naturelles. Pour cela, les exploitants doivent se réunir en une association et monter un projet de réseau selon l'OQE (ordonnance sur la qualité écologique). Une fois le projet validé par les services cantonaux, les agriculteurs pourront toucher les montants supplémentaires des subventions. A noter que la somme totale des subventions constitue parfois un montant important. Par exemple une haie, bénéficiant du bonus qualité et située dans un réseau, rapporte à l'agriculteur 5'500.-/ha et par an, ce qui est significativement plus qu'un champ de blé ou de maïs. Si vous souhaitez plus d'informations sur ce sujet, vous pouvez cliquer ici.

Plusieurs espèces de papillons survivent aujourd'hui dans des milieux isolés en zone agricole. Les réseaux écologiques constituent une excellente occasion de créer des liens biologiques entre ces populations isolées.

 

Où ?

Les réseaux écologiques peuvent être mis en oeuvre dans l'ensemble des zones agricoles. En général, le périmètre d'un réseau s'étend sur plusieurs communes.

 

Comment ?

Si vous êtes agriculteurs, vous pouvez directement participer à la mise en oeuvre d'un réseau écologique. Si vous n'êtes pas  agriculteur, vous pouvez prendre contact avec les exploitants agricoles de votre région pour les encourager à y participer.