headerimg_pruni_1.png

 

Construire un mur en pierre sèche

Bandeau_mur Lasiommata_megera Brintesia_cirse
Lycaena_phlaeas Lasiommata_maera

 

Pourquoi ?

Les murs en pierre chauffent au soleil. Ils emmagasinent cette chaleur au cours de la journée et la restituent ensuite en fin d'après-midi. De nombreuses espèces ont besoin de chaleur, notamment les reptiles (qui ont le sang froid), et sont donc attirés par ces structures, principalement le matin et en fin de journée. Certaines espèces de papillons ont le même comportement. Se réchauffer le matin permet d'être actif plus rapidement. Les mâles se disputent les positions stratégiques sur les murs en pierres ou les rochers. Les femelles s'accouplent avec les mâles qui occupent les meilleures positions. Pour ces espèces, il est donc important de conserver des structures de ce type.

 

Où ?

Les murs en pierre doivent être construits dans des endroits ensoleillés, si possible un peu pentus. Ils doivent idéalement être orientés est-ouest, de manière à offrir la meilleure exposition possible au soleil.

 

Comment ?

Pour construire un mur en pierre, la première chose à faire est naturellement de se procurer des pierres. Plusieurs possibilités s'offrent à vous : récupérer des pierres sur un chantier situé dans votre voisinage, aller chercher des pierres dans un dépôt (décharge) ou les acheter auprès d'une entreprise de paysagistes. La solution la plus rapide et la plus avantageuse consiste à discuter avec les agriculteurs de votre région et leur demander où ils se débarrassent des pierres qu'ils trouvent dans leur champs. Il existe souvent des dépôts communaux, dans lesquels, moyennant la permission de la commune, vous pourrez aller vous servir. Les pierres les meilleures pour construire un mur sont allongées, relativement anguleuses et ont un diamètre compris entre 20 et 50 cm.

Une fois en possession des pierres nécessaires, il s'agit de construire le mur, en prenant soin de disposer les plus grosses à la base du mur et en les ajustant au mieux. Un trou doit d'abord être creusé dans le sol (20-40 cm), pour servir de fondation. Le mur doit avoir une légère pente intérieure, pour renforcer sa stabilité. Il doit avoir une largeur suffisante, afin que les pierres tiennent bien entre elles. Dans la mesure du possible, on évitera de les jointoyer au ciment, car cela réduits les possibilités de caches pour la faune (p.ex. les lézards). Il existe une littérature détaillée sur les techniques de construction de murs.

Une fois le mur construit, il est nécessaire de dégager de temps à autre la végétation qui le recouvre trop fortement, de manière à ce que les pierres soient toujours apparentes. Pour la faune, il est idéal qu'un peu de végétation recouvre le mur par endroits.

 

Exemples d'espèces visées

Lasiommata_megera Mégère
(Lasiommata megera)
Brintesia_cirse

Silène
(Brintesia cirse)

Lycaena_phlaeas

Cuivré commun
(Lycaena phlaeas)

Lasiommata_maera

Némusien
(Lasiommata maera)