headerimg_agestis_1.png

 

Construire des nichoirs à papillons

 

Bandeau_nichoir Aglais_urticae Polygonia_c_album
Inachis_io Nymphalis_antiopa

 

Pourquoi ?

La plupart des espèces de papillons passent l'hiver cachés dans la végétation ou dans le sol, sous forme d'oeufs, de chenilles ou de chrysalides. Chez certaines espèces, ce sont les papillons adultes qui hivernent. A l'automne, ces espèces cherchent alors des endroits protégés où elles pourront se cacher jusqu'au printemps. Dans la nature, les endroits choisis sont les pierriers, les souches, les tas de bois ou de branches. Ces espèces ont aussi appris à utiliser les bâtiments, qui leur offrent une excellente protection contre la pluie et une température légèrement plus clémente qu'à l'extérieur. On observe souvent à l'automne (octobre) des papillons qui cherchent des abris à proximité du toit des bâtiments. La construction de nichoirs à papillons n'est pas une mesure indispensable pour la survie de ces espèces, mais elle constitue une sympathique occasion d'observer ce phénomène et de sensibiliser la population aux papillons.

 

Où ?

Les nichoirs doivent être posés à l'abri de la pluie, idéalement sous l'avant-toit des bâtiments. Ils peuvent aussi être posés dans la nature, par exemple contre un tronc pour autant qu'il soit le plus abrité possible.

 

Comment ?

Pour les personnes qui manient facilement la scie et le tournevis, il est relativement aisé de construire soi-même des nichoirs. Pour cela, il faut acheter des planches en bois (dans un magasin de bricolage) ou les récupérer sur un vieux meuble ou à la déchetterie. Les planches doivent être en bois naturel, idéalement 18 ou 20 mm d'épaisseur. Les dimensions intérieures du nichoir n'ont pas besoin d'être précises, mais un espace intérieur de 7-8 cm de profondeur, de 10 cm de largeur et de 15-20 cm de hauteur est une bonne taille. Les planches en contre-plaqué ou aggloméré ne résistent pas suffisamment bien aux conditions extérieures. Une fois découpées, les planches sont fixées entre elles à l'aide de vis. Les fentes à travers lesquelles les papillons s'introduiront dans le nichoir sont réalisées à l'aide d'une perceuse (pour faire le premier trou), puis d'une scie sauteuse (pour découper la forme) La taille des fentes optimale est de 4-5 cm de haut et de 1 - 1.5 cm de large. Une paroi doit être ouvrable (à l'aide d'une charnière et d'un crochet) pour pouvoir contrôler le nichoir à la fin de la saison et le nettoyer si nécessaire. Il existe différents produits d'entretien pour enduire le nichoir et le protéger des intempéries. Pour prolonger la durée de vie du nichoir, le toit peut être recouvert à l'aide d'un papier goudronné.

Pours les non-bricoleurs, il est également possible d'acheter des nichoirs dans le commerce, notamment sur le site internet de la boutique de la Ligue pour la protection des oiseaux LPO (France).  

 

Exemples d'espèces visées

Aglais_urticae Petite Tortue
(Aglais urticae)
Polygonia_c_album

C-blanc (Polygonia c-album)

Inachis_io

Paon du jour
(Inachis io)

Nymphalis_antiopa

Morio
(Nymphalis antiopa)