headerimg_phoebe_1.png

 

Planche d'identification

 

Apollon (Parnassius apollo)

 

Le choix des critères d'identification présentés ci-après est basé sur une distinction entre l'Apollon et le Petit Apollon, seule espèce avec laquelle l'Apollon peut réellement être confondu.

L'Apollon est un papillon blanc majestueux de grande taille au vol lourd et parfois planant permettant d'entrevoir les taches noires et rouges/orange qui ornent ses ailes.

La tache noire pointée en photo 1 et en photo 2 est de grande taille chez le mâle et chez la femelle.

Chez les deux sexes, l’aile arrière montre des taches noires et rouges sur le dessus et sur le dessous  (photo 1, 2, 3  et 4). Les taches de l’aile avant sont en général uniquement noires, autant sur le dessus que sur le dessous (photo 1, 2 et 3). Il arrive toutefois qu'elles contiennent du rouge (photo 4, 5 et 6), plus fréquemment sur le dessous et chez la femelle. La proportion d'individus montrant du rouge sur l'aile avant dépend des régions. Ainsi, les auteurs ont remarqué que dans les Alpes, seules de rares femelles montrent du rouge sur l'aile avant, généralement seulement sur le dessous. A l'inverse, dans le Jura, mâles et femelles montrent généralement du rouge sur le dessous (photos 4 et 6) et parfois sur le dessus (photo 5).

 

  Parnassius_apollo_I_i_m_s_1   Parnassius_apollo_I_i_f_s_1  
  Mâle, face supérieure   Femelle, face supérieure  
  Parnassius_apollo_I_i_m_i_1   Parnassius_apollo_I_i_f_i_1  
  Mâle, face inférieure   Femelle du Jura, face inférieure, montrant une tache orange sur l'aile avant  
  Parnassius_apollo_I_i_f_s_2   Parnassius_apollo_I_i_f_i_2  
  Femelle du Jura, face supérieure, montrant une tache rouge sur l'aile avant   Femelle du Jura, face inférieure, montrant des taches rouges très fortement marquées sur l'aile avant  

 

Les taches colorées varient du rouge à l’orange clair chez les deux sexes (comparaison par exemple  photos 1 et 7). Les sujets vieux peuvent subir une usure engendrant la perte de la coloration rouge/orange (photo 8).

 

  Parnassius_apollo_I_i_m_s_2   Parnassius_apollo_I_i_m_s_3  
  Mâle montrant des taches orange plutôt que rouges   Mâle vieux ayant perdu sa coloration rouge/orange  

 

Les antennes sont soit blanches (photo 9), soit légèrement annelées de noir (photo 10).

 

  Parnassius_apollo_I_i_m_antennes_1   Parnassius_apollo_I_i_m_antennes_2  
  Antennes blanches   Antennes légèrement annelées de noir  

 

Biotope: pentes sèches parsemées de rochers ou d'éboulis, typiquement entre 800 et 1800m.

 

  Parnassius_apollo_biotope_Les_Charbonnieres_1020m   Parnassius_apollo_biotope_Val_Malvaglia_1450m  
  Biotope dans le Jura aux Charbonnières (VD), mi-août, 1020m   Biotope dans les Alpes dans le Val Malvaglia (TI), mi-août, 1450m  

 

Distribution (orange = avant 1990; rouge = après 1989). Copyright CSCF (données) et Swisstopo (fond topo).

 

   

 

Période de vol: en général fin avril à fin septembre, parfois observé début avril et début octobre.

 

Confusion possible de l'espèce avec:

- Parnassius phoebus  (Petit Apollon)

 

Autre espèce proche:

- Parnassius mnemosyne  (Semi-Apollon)

 

Planche de distinction concernant l'espèce:

- Parnassius apollo  (Apollon) - Parnassius phoebus  (Petit Apollon)

 

Accès à la galerie de photos